Mon humeur musicale du moment :
"When the lights go down"
Prince (1999)
  

mercredi 16 mars 2011

Rolando Faria au Satellit Café



Le Satellit Café est un lieu comme il en existe beaucoup à Paris, niché au fond d’une ruelle sombre, un lieu simple et convivial et ce mercredi 9 mars, Rolando Faria se produit sur la petite scène de cet endroit, à 21h…
20h30, je suis à l’entrée. Rolando Faria est déjà dans la salle, je l’entends chanter et je demande à l’accueil :
- Mais, il a déjà commencé son concert ?
- Non, non, il fait la balance mais il est tellement heureux de chanter qu’il a un peu de peine à quitter la scène…
J’entre dans la salle et je l’aperçois chantant et riant avec ses musiciens. J’ai un petit coup au cœur tout de même, c’est très émouvant de le revoir. Il n’a pas changé Rolando Faria, il est exactement comme dans mes souvenirs, les années n’ont pas eu de prise sur lui, on dirait…
Il commencera son set à 22h par "Uricuri" et ne reprendra qu’un morceau qu’il chantait à l’époque avec Luiz Antonio, "Melancolia", en nous demandant si nous nous souvenions des Etoiles…
- Ouiiiiii ! a répondu la salle.
- Ha, vous n’êtes donc pas tous morts ! a-t-il dit en souriant.
Nous a fait chanter en brésilien aussi (moment surréaliste) et nous a informé que son dentiste était dans la salle… c’était tellement drôle…
Sa voix et son humour sont restés intacts, ce Pierrot lunaire à l’accent si craquant parle très bien français. Tantôt grave et émouvant, tantôt léger et drôle, Rolando Faria nous balade dans ses reprises des grands compositeurs brésiliens, accompagné par cinq musiciens (guitare, batterie, percussions, violoncelle, contrebasse). Ils ont l’air d’avoir beaucoup de plaisir à jouer ensemble.
J’ai passé un moment magique l’autre soir dans ce Satellit Café en buvant de la Caipirinhia et en l’écoutant nous raconter son Brésil, moment suspendu, j’aurais voulu que le temps s’arrête…
J’ai filmé quelques extraits du concert mais je ne les mettrai pas en ligne vu la qualité désastreuse, je ne suis définitivement pas très douée pour ça ! En fait, je n’ai ni le bon matériel ni l’envie de perdre une miette de ce qui se passe sur scène finalement.
J’aimerais bien avoir une baguette magique et pouvoir faire venir Rolando Faria et ses musiciens dans une petite salle à Genève ou dans les alentours… Je ne sais pas comment m’y prendre, mais je vais essayer de contacter quelques responsables de salles de concert par ici, eux doivent savoir.
Parce que je suis persuadée qu’il aura un public ici, car personne n’a oublié ce duo mythique, ni Rolando Faria. J’en connais quelques uns d’ailleurs et rien qu’avec eux, je suis sûre qu’on arriverait à remplir une petite salle.


Vous êtes une bien belle étoile querido Rolando, obrigado e boa sorte...




5 commentaires:

Rolando a dit…

merci,merci et encore merci,du fond de mon coeur.
rolando.

Pao a dit…

Ho non, Rolando, c’est moi qui vous remercie, je suis très touchée que vous ayez déposé ces mots si tendres sur mes petites notes.
Vous revoir l’autre soir au Satellit café a été un moment très intense pour moi.
J’aimerais tellement que vous puissiez venir chanter à Genève, je ne sais pas trop comment faire ni comment vous contacter mais je crois en ma bonne étoile et je suis sûre que je trouverai une solution…
Au plaisir de vous revoir en concert ou sur mes petites notes et surtout tenez-nous informés de vos prochaines dates de concert.
Amitiés
Pao

rolando faria a dit…

donnez moi votre adrese mail perso,ok?
rolando.

Frédéric Pagès a dit…

Pao, merci de ce beau compte rendu poétique et tout à fait fidèle! J'y étais. C'était super! Merci encore, Rolando!

Pao a dit…

Merci. Et moi je me suis baladée sur votre site, ai écouté (au hasard) le très beau "Cargo Mixte".
http://www.grand-babyl.info/newsdesk_info.php?newsdesk_id=156

"Le goût des poèmes qui se dansent et des musiques qui racontent", écrivez-vous.
Vous aimez les mots, la poésie, le Brésil...
Moi aussi.
J’irai lire votre voyage au Brésil.
Pao

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Dans "sélectionner le profil", cochez "Nom/URL"
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l’intitulé "Nom"(si vous avez un compte Google ou autre, cochez à cet endroit là et connectez-vous)
4) Cliquez sur "Publier un commentaire"

Et voilà, à vous maintenant !
Merci...