Mon humeur musicale du moment :
"When the lights go down"
Prince (1999)
  

vendredi 2 septembre 2011

Lue - Allain Leprest


                                                                La femme qui lit de Jean-Jacques Henner
Lue
... 
"Mon héroïne, 
mon amante du cinquième art
Tu es lue

Je parcours dans mon lit tes ratures
Tu es lue
Entièrement
Complètement lue

Je te dévore des yeux
Je me paye ta tranche
Tu te livres à mes doigts de papivore goulu
Et j'annote nos marges avec mon encre blanche
Tu es lue

Et je pends au cou de tous tes signes
Pourtant je ne perçois de toi que des images
Si lue de la première à la dernière ligne
  Et je m'endors glissant en toi mon marque-page"
  ... 

Allain Leprest 
(album Chez Leprest, vol. 2) 


1 commentaire:

Pao a dit…

Et l'hommage à Allain Leprest que j'attendais...
Fred Hidalgo nous raconte en trois longs chapitres la rencontre, le parcours artistique et surtout l'amitié indéfectible qui le lie à Allain Leprest.

"Certes, et crois-moi – je persiste et je signe –, on n’a pas fini de parler de toi et de tes chansons. Du « plus connu des chanteurs inconnus », selon ta propre expression, du plus reconnu aussi.
Car, comme Tachan te l’écrivait déjà il y a trente ans, même si cela n’a pas suffi contre la maladie, la malenfance et la désespérance, on aura été nombreux (à jamais reconnaissants pour l’embellie apportée dans leur vie), on aura été légion – face à face ou devant les feux de la rampe – à pouvoir te dire, à avoir eu la chance de te dire : « je t’aime. »"

Poignant...
Merci Fred Hidalgo
http://sicavouschante.over-blog.com/

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Dans "sélectionner le profil", cochez "Nom/URL"
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l’intitulé "Nom"(si vous avez un compte Google ou autre, cochez à cet endroit là et connectez-vous)
4) Cliquez sur "Publier un commentaire"

Et voilà, à vous maintenant !
Merci...