Mon humeur musicale du moment :
"When the lights go down"
Prince (1999)
  

lundi 9 mai 2011

Bob Marley, le prophète rasta



Il y a 30 ans disparaissait un tout grand de la musique, un prophète rasta, un fumeur de marijuana aux dreadlocks légendaires, un être humain porteur d’espoir pour tout le peuple jamaïcain et pour tous les peuples opprimés, un immense artiste.
Je regrette encore aujourd'hui de ne pas avoir fait partie de toutes ces personnes qui ont pu le voir en concert pendant sa tournée européenne en 1980, en Allemagne, en France, en Suisse (au Hallenstadion de Zurich) ou en Italie.
Sa dernière tournée… oui, mais qui pouvait le savoir ?
Le 11 mai 1981, au lendemain de l’élection de Mitterrand en France, Bob Marley partait rejoindre les anges.
Il avait 36 ans, c’était il y a 30 ans, purée, j’y crois pas.
Sa musique s'écoute aujourd'hui exactement comme hier, dans le monde entier. Elle n'a pas pris une ride. Je peux même dire qu'elle se transmet de génération en génération et va bien au-delà d'un simple rythme chaloupé de reggae, certains de ses messages sont toujours de circonstance.
Quand ma petite nièce me dit, il y a 2 ans, qu'elle vient chez moi parce que ses parents sont au concert de Bob Marley... (bon, c'était Bob Dylan en fait !), ça me remplit de bonheur. Elle connaît et continuera à écouter Bob Marley en grandissant et là je me dis que la relève est assurée, que malgré mes doutes parfois, je peux continuer à avoir de l'espoir pour l'avenir de l'humanité.
Un très beau documentaire retrace sa vie, sa carrière et l’histoire de la Jamaïque des années 60, "Rebel Music", qu'on peut voir en cliquant ici, traduit en français.
Jah Rastafari... 

Quelques unes de ses chansons parmi tant d’autres, difficile de faire un choix :

Stir it up - 1973

Get up, stand up – Londres 1977

Exodus – Santa Barbara 1979

Jammin’ – Dortmund 1980           

Natural mystic – Dortmund 1980
Peace to you Bob



4 commentaires:

Corinne a dit…

Merci pour ce bel hommage Pao, et en souvenir, ce titre magnifique, repris merveilleusement je trouve par Arno dans son dernier album Brssld...

Get up, stand up
Stand up for your rights!
Get up, stand up
Don't give up the fight!

Preacher man, don't tell me,
Heaven is under the earth.
I know you don't know
What life is really worth.
It's not all that glitters is gold;
'Alf the story has never been told:
So now you see the light, eh!
Stand up for your rights. come on!

Get up, stand up
Stand up for your rights!
Get up, stand up
Don't give up the fight!

Most people think,
Great god will come from the skies,
Take away everything
And make everybody feel high.
But if you know what life is worth,
You will look for yours on earth:
And now you see the light,
You stand up for your rights. jah!

Get up, stand up! (jah, jah! )
Stand up for your rights! (oh-hoo! )
Get up, stand up! (get up, stand up! )
Don't give up the fight! (life is your right! )
Get up, stand up! (so we can't give up the fight! )
Stand up for your rights! (lord, lord! )
Get up, stand up! (keep on struggling on! )
Don't give up the fight! (yeah! )

We sick an' tired of-a your ism-skism game -
Dyin' 'n' goin' to heaven in-a Jesus' name, lord.
We know when we understand:
Almighty god is a living man.
You can fool some people sometimes,
But you can't fool all the people all the time.
So now we see the light (what you gonna do?),
We gonna stand up for our rights! (yeah, yeah, yeah! )

So you better:
Get up, stand up! (in the morning! git it up! )
Stand up for your rights! (stand up for our rights! )
Get up, stand up!
Don't give up the fight! (don't give it up, don't give it up! )
Get up, stand up! (get up, stand up! )
Stand up for your rights! (get up, stand up! )
Get up, stand up! (... )
Don't give up the fight! (get up, stand up! )
Get up, stand up! (... )
Stand up for your rights!
Get up, stand up!
Don't give up the fight!

Pao a dit…

Ho oui, Corinne, l’interprétation d’Arno est très belle, version épurée, en acoustique, juste avec son pianiste, sa bouille de tendresse et sa voix rocailleuse.
Les paroles de cette chanson sont universelles et peuvent se conjuguer au passé comme au présent…

http://musique.sfr.fr/article/arno-en-session-acoustique/

PS : les liens ne fonctionnent pas dans les commentaires, faire juste copier/coller et aller dans la barre d’adresse et on peut voir la vidéo

Hervé a dit…

Ah Bob Marley, Le Bourget 1980 et ses 50 000 personnes, moments inoubliables. Et toujours d'actu : "Stand up for your rights" and "don't give up the fight"

Et la version d'Arno......♥

Pao a dit…

Ho oui, Hervé, toujours d’actualité…
Quelle chance d’avoir pu assister à un concert de Bob Marley, l’un des grands regrets de ma vie qui finalement s’est estompé ce week end, car contre toute attente, j’ai été émue aux larmes par le concert de son plus jeune fils, Julian Marley.
Dès son entrée sur scène, avec la même intro musicale que celle de son père précédant l'immense "Natural mystic", la même démarche sautillante, le bras levé, dreadlocks au vent, la même façon de s’adresser au public, Jah Rastafari…
Quelle émotion, incroyable, l’âme de Bob Marley planait au-dessus de nous, c’est certain.
Julian reprendra plusieurs morceaux de son père, parmi mes préférés, j’en parlerai sûrement un peu plus tard ici...

Merci d’être passé sur mes petites notes, je m’y sens bien ici (pour la faire courte), reviens quand tu veux, tu es le bienvenu, Hervé.
Au plaisir de te lire
Bisous
Pao

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Dans "sélectionner le profil", cochez "Nom/URL"
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l’intitulé "Nom"(si vous avez un compte Google ou autre, cochez à cet endroit là et connectez-vous)
4) Cliquez sur "Publier un commentaire"

Et voilà, à vous maintenant !
Merci...