Mon humeur musicale du moment :
"When the lights go down"
Prince (1999)
  

vendredi 18 mars 2011

Michel Jonasz au Casino de Paris



Et ces quelques jours à Paris ont fini en apothéose par le concert magnifique et tant attendu de Michel Jonasz au Casino de Paris. Je peux repartir tranquille, ma valise est bien remplie d’émotions fortes et d’ondes très positives.
Michel Jonasz est accompagné par les mêmes jeunes musiciens que sur sa tournée formule trio, avec en plus un talentueux guitariste. Guillaume Poncelet est aux commandes, piano et trompette, Stéphane Edouard aux percussions et Jim Grandcamp à la guitare.
Ses deux choristes sont là aussi, Eric Filet et Jean-Marc Reyno et accompagnent de façon magistrale Michel Jonasz sur certains morceaux, avec leur voix bien sûr mais aussi avec une belle présence scénique… ça danse beaucoup sur les morceaux plus swing, beaucoup d’énergie et une chorégraphie à faire pâlir d’envie toutes les troupes du genre…
Michel Jonasz a su vraiment s’entourer d’une équipe exceptionnelle et on ressent très fort la complicité et le plaisir qu’il y a entre eux tous. Une belle énergie se dégage de cette scène du Casino de Paris.
D’entrée, Michel Jonasz, de sa voix chaude et enveloppante parle directement à notre âme. Il nous embarque avec générosité et humour dans son univers en revisitant ses anciens morceaux et en y intégrant de façon subtile certains nouveaux titres.
Voici la set list à peu près juste des chansons qu’il nous a interprétées, pardon si j’en ai oublié :

J’suis dans le coton
Les hommes sont toujours des enfants
Avant
Pôle ouest
Le Rythm and blues
Les fourmis rouges
Est-ce que je retrouverai ma douce
Paris by
Les bougies de secours
Du blues, du blues, du blues
Hoochie Coochie Man (Muddy Waters)
Super nana
Groove baby groove
Guigui
Je pense à elle tous les jours
Joueurs de blues




Un public conquis d’emblée et une belle ambiance dans la salle, une chorale improvisée et assez prenante sur Super Nana… Il nous avait pourtant bien dit que, comme d’habitude, lui, s’occuperait des couplets et nous, des refrains… Rien à faire, le public a chanté dès les premières notes :
Dix-huit grèves de poubelles 
Que je traîne dans le quartier
Jamais vu plus belle qu'elle
Dans la cité…

Je ne sais pas si l’acoustique était particulièrement bonne, mais d’entendre chanter toute cette salle (et moi aussi donc) et de sentir le son monter vers moi assise au premier balcon de côté, m’a vraiment impressionnée, c’était un très beau moment.
Il n’a pas chanté tout son dernier album (Les hommes sont toujours des enfants), mention spéciale à Paris By qui, sur scène, se termine par un solo de trompette magnifique.
Et s’il en faut un, j’ai un seul minuscule regret, j’aurais bien aimé qu’il nous chante J'te vois dormir parce que je la trouve très belle cette chanson et elle me parle bien. Les paroles sont de toute beauté.

"J’entends ton rêve... je te protège... 
j'te vois dormir…"

L’amour qu’il porte à cette femme qu’il regarde dormir doit être immense. D’ailleurs, il nous en parle aussi dans Est-ce que je retrouverai ma douce dans une autre vie, splendide.
Deux heures de pur bonheur, on en veut encore et encore. Alors, on attend patiemment que d’autres dates soient programmées en espérant pouvoir être présents.
Parce qu’en plus de l’artiste, dont le répertoire m’a conquise dès les premières années, j’aime ce que dégage cet homme. Michel Jonasz nous parle du bonheur d’être en vie, ici, là et maintenant et ce bonheur est communicatif, il nous le transmet à chaque fois et lorsqu’on ressort de la salle, on se dit que la vie est sacrément belle. 
Alors, on a presque envie de voler dans les airs accroché à notre ballon rouge imaginaire. Oui, Les hommes sont toujours des enfants, heureusement… Et puis, on a envie de serrer dans nos bras les gens qu’on aime et leur dire combien on les aime et combien ils nous sont précieux…
Oui, ce que dégage Michel Jonasz en tant qu’être humain tout simplement me plaît énormément et tant pis si je me répète.


PS : pour écouter les chansons citées, cliquer sur leur titre (en brun)




5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je vous rejoins pour la mention spéciale de "paris by" et pour ce morceaux de trompette qui donne la chair de poule. Connaissez vous un enregistrement public disponible de ce morceau ou des infos sur la sortie de cette tournée en album live?
Cordialement

Pao a dit…

Non, je ne connais pas d’enregistrement public de "Paris by" mais vous trouverez d’autres vidéos de cette tournée, ainsi que les dates des prochains concerts par ici :

http://www.mmp-prod.fr/

Pour l’album live, ce serait effectivement une belle idée.
Michel Jonasz sera à nouveau au Casino de Paris pour 4 dates début 2012, alors je me dis que peut-être ce sera enregistré ou même filmé et qu’un album live ou un DVD sortira après… peut-être…

Bonne soirée
Pao

Anonyme a dit…

Merci pour ces beaux commentaires et le lien.
Cordialement

eMmA a dit…

Merci pour cette jolie note.

J'ai la chance de bientôt aller applaudir Michel Jonasz au Casino de Paris et m'en réjouis grandement.

Bonne année 2012 !
eMmA

Pao a dit…

Ce sera certainement un instant de grâce.
Bonne année aussi, en espérant qu'elle soit douce et lumineuse
Pao

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Dans "sélectionner le profil", cochez "Nom/URL"
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l’intitulé "Nom"(si vous avez un compte Google ou autre, cochez à cet endroit là et connectez-vous)
4) Cliquez sur "Publier un commentaire"

Et voilà, à vous maintenant !
Merci...