Mon humeur musicale du moment :
"When the lights go down"
Prince (1999)
  

jeudi 30 juin 2011

Quelques souvenirs de Paléo... 1990


Et puisqu’on a évoqué Claude Nougaro, le site du Paléo festival vient de mettre en ligne quelques vidéos d’archives dont certaines me font sourire et me rappellent beaucoup de souvenirs. On peut les voir en cliquant ici.
Nougaro en fait partie.
En l’an 2000, il est venu en invité surprise au festival, seul, sans musiciens et a offert au public présent à ce moment là sous le chapiteau (si cher à mon cœur) le texte d'une chanson fraîchement écrite, "Ma cheminée est un théâtre".


Nougaro est venu plusieurs fois à Paléo mais mon plus grand souvenir de lui restera sans doute celui d’un soir de 1990 où il était programmé en vedette sur la grande scène.
Je me souviens du début du concert et de la longue intro de ses musiciens pour annoncer l’immense "Nougayork" et son arrivée sur scène. Oui, dès l’aérogare, j’ai vraiment senti le choc…
Je me souviens de sa modestie et de son air totalement ébahi en nous disant qu'il n'arrivait pas à réaliser qu'il passait, lui, Claude Nougaro, sur la même scène et juste après le grand Miles Davis et sa trompette légendaire…
Je me souviens qu’à la fin du concert, après les rappels, il avait été ovationné longtemps par le public et que, très ému, il n’arrivait plus à quitter la scène, reprenant le micro qui entretemps avait été coupé, voulant continuer à nous parler et à chanter.
Je me souviens que les techniciens avaient finalement rebranché le micro et qu’il nous a offert une dernière chanson.
Je me souviens de l’incroyable Miles Davis qui, la plupart du temps jouait dos au public sauf à de rares moments où il "osait" affronter la foule et nous regarder. Il a même donné ce soir là un concert plus long qu’à son habitude, c'est dire... Cette même année, il était aussi programmé au Montreux Jazz festival, comme souvent d'ailleurs. Quelques mois plus tard, il s'envolait au paradis emportant avec lui ses plus belles notes...
Je me souviens d’une magnifique découverte musicale, faite un peu par hasard en me promenant d’une scène à l’autre sur le site du Paléo, David Broza, chanteur et guitariste israélien que j’ai revu plusieurs fois en concert par la suite. J’aime Paléo pour ça aussi, les découvertes inattendues… et je conseille vivement d'aller voir (ou revoir) David Broza en concert (son site).
Et puis, je me souviens que cette année là, un certain Alain Bashung était aussi invité à fêter ce 25ème anniversaire du festival, mais il me semble avoir déjà un tout petit peu parlé de lui sur mes petites notes...
Alors merci à Paléo et vive la musique, qu’elle soit de n’importe quel pays, de n’importe quelle couleur, oui, elle est toujours un cri qui vient de l'intérieur...











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Dans "sélectionner le profil", cochez "Nom/URL"
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l’intitulé "Nom"(si vous avez un compte Google ou autre, cochez à cet endroit là et connectez-vous)
4) Cliquez sur "Publier un commentaire"

Et voilà, à vous maintenant !
Merci...