Mon humeur musicale du moment :
"When the lights go down"
Prince (1999)
  

samedi 23 octobre 2010

Le voyage de mon nain de jardin



Je vais raconter l’étrange histoire de la disparition de mon nain de jardin et de ses voyages à travers le monde pendant 5 ans. Mais d’abord j’aimerais expliquer dans  quel contexte il est parti. 
Mon père est mort en 2002, la nuit du 2 au 3 avril, et cette nuit là a été sans conteste le moment le plus violent de ma vie, un moment si fort partagé avec ma mère, ma sœur, mon frère, mon beau-frère et ma petite nièce adorée, si petite mais si présente et importante. Pour la première fois de ma vie, j’ai vraiment su que la mort existait, je l’avais vue…
5 ans plus tard, en mai 2007, après avoir eu des problèmes de santé qui m’ont bien fait souffrir, un jour à l’hôpital, j’ai cru que j’allais mourir – pour la deuxième fois de ma vie, la mort me touchait à nouveau de tout près. Elle existe vraiment, je l’ai revue.

L’année de la disparition de mon père, mon nain de jardin installé depuis de nombreuses années sur mon balcon a aussi décidé de me quitter, mais cette fois-ci  c’était pas pour mourir, il partait voyager… 
Au mois d’août de cette année 2002, j’ai commencé à recevoir des photos et des mots de lui venant du monde entier. C’est ici qu’a commencé cette magnifique histoire. 
Pendant ces 5 années de voyage, je n’ai jamais su qui était venu voler mon nain sur mon balcon, j’ai mené des enquêtes auprès de mes proches, mes amis, mes collègues. Evidemment, personne ne savait rien, secret bien gardé. J'avais des doutes, des soupçons, mais je laissais un peu tout ça dans le flou, j'aimais bien ce mystère.
En tout cas, la personne qui avait fait ce geste ne pouvait pas imaginer à l’époque quelle importance allait prendre chacune des lettres reçues. C’était chaque fois un petit bonheur qui arrivait par la poste et que je faisais partager à mon entourage, à mes amis et à mes collègues. 
Tout le monde a adoré cette histoire et attendait la suite avec impatience, même que lorsque j'ai quitté mon ancien boulot en 2003, mes collègues m'ont offert chacun(e) un nain de jardin... AU SECOURS, j'ai une famille de nains à la maison, une quinzaine au moins, que j'ai mis dans ma cuisine en haut d'une armoire... 
Bien sûr, j’ai pensé à l’époque que cette histoire avait sûrement été inspirée par Amélie Poulain, film que j’ai adoré, mais je la trouvais encore plus belle et plus magique parce qu’elle m’arrivait réellement…
Je dois encore préciser que mon nain m’est revenu 5 ans après, juste après mes problèmes de santé, ce n’est pas un hasard… Quelqu’un lui a peut-être dit qu’il fallait qu’il rentre, que j’avais besoin de lui et il est revenu.
Maintenant peut-être qu’il ne peut plus rien m’arriver…

J’ai appris bien plus tard, lors d’un 31 décembre à la montagne, qui avait organisé ce complot et le travail de titan que ça a été pour planifier et organiser les voyages de mon nain qui voulait découvrir le monde… Je ne dévoilerai rien de plus mais l’histoire est belle et peut-être qu’un jour, cet ami anglais vivant à Zoug aura envie de raconter comment il a volé mon nain (une année avant la sortie du film d’Amélie) et comment il a réussi à le faire voyager pendant 5 ans.
Je le remercie infiniment ainsi que tous ses complices, car je sais maintenant qu’il y en a eu beaucoup et qu’ils ont bien dû rire à transporter chaque fois mon nain dans leurs bagages, sans oublier tous ces inconnus qui ont posé sur les photos avec mon nain, des petits gestes d’amour des quatre coins de la planète. Et puis merci à David, ce petit garçon qui me l’avait offert bien des années auparavant simplement parce que j’avais dit que les nains de jardin me faisaient rire. 
Vous m'avez fait rêver et avez fait rêver les gens autour de moi aussi, je trouve ça magnifique...

Voici donc le voyage de mon nain de jardin 

Pour le son, aller sur l'image et cliquer sur le haut-parleur barré



4 commentaires:

dragonfly a dit…

Ton diapo me met le sourire Pao.
J'ai juste envie de te (re) dire qu'on a les amis qu'on mérite, et que cette belle histoire en est la preuve.
Je t'embrasse bella...
Ps : au fait, a t'il un petit nom ce nain voyageur ?
Pps : bise au mystérieux ami anglais...

Pao a dit…

Oui, Dragonfly, les amis sont précieux, tu le sais bien toi aussi…
Et puis, non, mon nain n’a pas de nom, c’est juste "mon nain voyageur". Il trône depuis son retour toujours au même endroit, comme sur la dernière photo du diapo… il garde la maison, debout sur sa boîte en carton et puis je crois bien qu’il a toujours un œil sur moi, il me protège, mais chuuuut, faut le dire à personne, si je raconte ça, personne ne me croirait !
Par contre, le mystérieux ami anglais, lui, a un nom, il s’appelle Danny…

Merci d’être passée ici, je t’embrasse aussi

domkuti a dit…

Et les frères et soeurs aussi sont précieux...
pace e bene e viva la liberta.

Pao a dit…

Ho que oui, Dom, le 2ème paragraphe de l'histoire de mon nain en parle d'ailleurs... La famille, la mienne en tout cas, est un joyau très précieux.

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Dans "sélectionner le profil", cochez "Nom/URL"
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l’intitulé "Nom"(si vous avez un compte Google ou autre, cochez à cet endroit là et connectez-vous)
4) Cliquez sur "Publier un commentaire"

Et voilà, à vous maintenant !
Merci...