Mon humeur musicale du moment :
"When the lights go down"
Prince (1999)
  

mercredi 15 septembre 2010

Tu vas où petite fourmi ?


Je travaille dans un très bel endroit, j’ai de la chance, au rez-de-chaussée de la "vieille maison", c’est comme ça qu’on l’appelle… et j’ai comme décor quand je regarde par la fenêtre, les arbres centenaires qui entourent cette propriété. Parmi eux, un tilleul, un cèdre du Liban, des pommiers, figuiers, pruniers, sapins, noyers… Parfois, un hérisson traverse la cour ou un écureuil descend d’un arbre à la recherche de nourriture, j’adore. 
Et puis tout à l’heure, involontairement, j’ai écrasé un insecte en marchant, je l’ai su parce que ça a fait « scrrrtchh » sous mon soulier… Oups, pardon, j’t’avais pas vu… 
Alors, j’ai immédiatement pensé à Zouc, je ne sais pas trop pourquoi, les mystères insondables du cerveau… Zouc, cette humoriste suisse qui dans les années 70 et 80 nous faisait rire, d’une façon bien particulière et très personnelle, toujours habillée de noir, un humour empreint d’émotions, un humour toujours sur le fil entre le rire et les larmes, elle avait bien capté les comportements du genre humain, humour parfois cruel aussi, bref, l’humour des écorchés de la vie… L’un de ses sketchs les plus connus est "Le téléphone", il est très parlant…
Et puis, discrètement, il y a de nombreuses années, elle s’est retirée de cette vie, elle a survécu malgré les souffrances et aujourd’hui elle vit dans sa bulle, très affaiblie par la maladie, on ne l’a plus jamais revue. Je l’aimais beaucoup et je pense à elle aujourd’hui. 
Bref, pour en revenir à mon insecte écrasé sauvagement et involontairement tout à l’heure, j’ai repensé à un sketch très court mais très marquant qu’elle racontait à l’époque et qui nous faisait hurler de rire, surtout avec ma soeur… 

"La fourmi"… le voici :


Et puis, "Le téléphone"... irrésistible Zouc...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte ci-dessous
2) Dans "sélectionner le profil", cochez "Nom/URL"
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l’intitulé "Nom"(si vous avez un compte Google ou autre, cochez à cet endroit là et connectez-vous)
4) Cliquez sur "Publier un commentaire"

Et voilà, à vous maintenant !
Merci...